Top des villes fantômes aux USA à découvrir avec ton visa j-1!

Les Etats-Unis et leurs Ghost Town

Si tu es un aventurier qui n’a peur de rien te sentirais-tu capable de visiter un bâtiment ou s’engouffrent les courants d’air et où grincent les balançoires ? Bienvenue aux Etats unis, pays regorgeant de villes fantômes aux légendes plus farfelues les unes que les autres. Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, part à la découverte avec ton visa j-1 de ces ghost town !

Villes fantomatiques : notre sélection !

Bodie (Californie) : Si tu as la chance de réaliser ton stage en Californie et que tu adores les fantômes, découvre la ville de Bodie : la ville fantôme la plus célèbre qui a sa propre page Facebook était encore très peuplée durant la célèbre période Conquête de l’Ouest. Mais peu à peu l’or s’est raréfié et avec elle ses habitants (10 000 au départ) ! Tous ont fui la ville qui a subi de nombreux incendies.

Sans titre (1)

Viriginia City (Montana) : Si tu regardais les westerns étant plus jeune, tu pourras sans souci te plonger dans le décor datant du fin du XIXème siècle à Virginia City ! En effet, le gouvernement a racheté la ville quelque temps après que le dernier habitant ait quitté la ville pour retaper les vieux bâtiments et en faire une attraction touristique. Le moins que l’on puisse dire est que ça marche !

Grafton (Utah) : Près du Zion National Park, tu découvriras la petite ville de Grafton. Ici, ce ne sera pas une énième ville fantôme laissée à l’abandon avec la fin de la ruée vers l’or mais plus une ville abandonnée à cause de ses inondations. La ville est née en 1859 après que Brigham Young, un mormon, ait décidé de cultiver le coton sur ces terres. Mais les pluies torrentielles et les inondations qui ont suivi ont eu raison de la fuite des habitants : depuis 1944 elle est l’une des villes fantômes les plus  populaires et photographiées.

Calico (Californie) : Avec ses airs de Disneyland, la ville fantôme inspire tout sauf la crainte. Située entre Las Vegas et Los Angeles, il te faudra payer pour aller visiter la ville et ses boutiques pour touristes. Avec le départ du dernier habitant dans les années 1950, la nature a su conserver les bâtiments de Calico et surtout son Saloon!

Sans titre

Dogtown : Crée en 1663, ce nom ne se rapporte pas à la situation géographique du lieu mais plus de ses habitants : des femmes et des chiens attendant leurs maris partis en mer. La ville a été désertée dans les années 1750 après que de nombreux habitants aient décidé de se rapprocher des côtes et de quitter cette vie à la ferme.

Alors laquelle de ces villes a t-elle retenue ton attention ? A la rédac’ on te recommande de commencer par Bodie !
Si tu as déjà préparé ton planning pour visiter les ghost town mais que tu n’as toujours pas fais les démarches pour ton visa j-1, on te conseille de faire ton test d’éligibilité gratuitement et en seulement quelques clics.