Image default

5 conseils à suivre avant de partir en stage

🕒 Lecture 4 minutes
5 conseils à suivre avant de partir en stage
Notez cet article

Partir en stage aux USA : ce que tu dois savoir !

Il y a des pays comme les Etats-Unis qui font rêver ! Chaque année ce sont des milliers d’étudiants qui s’expatrient pour leurs études, leur stage, ou encore des séjours au pair. Et comme pour chaque pays, des règles sont à respecter aussi on te donne quelques petits conseils pour apprécier au mieux ton séjour mais aussi et surtout pour préparer ton grand départ avant de partir en stage aux USA.

1/ Demander l’obtention de ton Visa-J1 tu devras

C’est la première chose à faire et à l’avance si possible ! En effet, une fois l’accord d’une entreprise sur le sol Américain afin de réaliser ton stage, tu dois immédiatement te diriger vers une agence spécialisée dans l’obtention de visa afin de t’accompagner dans tes démarches administratifs et compléter ton dossier, le DS-2019, pour la demande du précieux sésame : le visa J-1 ! S’il est généralement conseillé de s’y prendre le plus tôt possible, c’est parce-que le délai moyen pour obtenir ce visa est de 4 à 6 semaines. Aussi, un dossier incomplet peut repousser toute la procédure et dans certains cas t’empêcher de partir dans les temps. Sache aussi que tu n’es pas autorisé à travailler aux USA dans le cadre d’un stage si tu ne présentes pas le visa J-1 lors du contrôle à la douane. Et pour plus d’informations sur le devenir de ce visa clique ici !

2/ Réserver ton billet d’avion à l’avance tu feras

Cette deuxième étape ne doit pas être faite à la légère, toutefois il est préférable de s’en occuper une fois le dossier de ton visa j-1 rempli et conforme aux attentes. Sache alors qu’il existe quelques petites astuces afin d’économiser sur tes billets. S’il est préférable de réserver son billet au plus tôt et de privilégier les vols low-cost, il n’est parfois pas si simple de s’en sortir en fonction de la destination où l’on souhaite se rendre, mais aussi la date de départ et d’arrivée. Bref, pourtant il est possible de faire des économies de manières différentes mais tout aussi simples. Partir en semaine par exemple sera beaucoup moins cher que durant les week-ends. Certains comparateurs de réservation de vols ont tendance à augmenter les coûts lors des recherches en week-end également. Faire des escales sera aussi bénéfique pour toi puisque cela peut te revenir également moins cher. Il est d’ailleurs conseillé de ne choisir qu’une ville de destination pour l’aller et le retour comme Paris/New York et New York/Paris et de favoriser des vols en interne, pour rejoindre une autre ville. Cela est plus économique que pour Paris/Los Angeles par exemple.

3/ Oublier le nécessaire tu éviteras

S’il y a bien une chose que tu ne dois ne surtout pas faire, c’est bien oublier les affaires INDISPENSABLES ! Et si l’on appuie bien sur le mot ce n’est pas forcément en pensant à ta dernière paire de chaussures ou ton jean tendance, mais plutôt à tes papiers qui te seront beaucoup plus utiles et même obligatoires dans certains cas ! Si tu souhaites par exemple conduire sur le territoire, il te faudra un permis international qui te seras délivré à la préfecture la plus proche de chez toi. En plus de ton visa, tu devras aussi te munir de ton attestation d’assurance voyage. N’hésite pas non plus à noter tous les numéros de téléphone importants sur papier pour ne pas les oublier, et à faire des photocopies de tous documents importants, si tu venais à les perdre. Argent liquide et carte bleue sont aussi à emporter, de même que ton passeport, essentiels durant tout ton séjour !

4/ Calculer tu devras

Si tu t’es prévu un petit budget conséquent pour ton séjour, on préfère te prévenir, tu auras parfois du mal à le tenir. Et pour cause, les Américains développent depuis des années des offres pour tout et n’importe quoi ! Offre confort, all inclusive, offre VIP etc. Si ces dernières ont l’air pour le moins alléchantes, elle n’en restent pas moins chères pour la plupart ! A toi de te poser la question : ais-je réellement besoin de m’offrir cela ? Par ailleurs, il faut aussi faire très attention lors de tes sorties en général ! Les restaurants ne comportent généralement pas les pourboires ni les taxes éventuelles… Un petit coup de fil avant de te rendre dans le lieu en question t’éviteras donc d’avoir de mauvaises surprises pour l’addition ! De même pour le shopping, les prix sont affichés en hors taxe, sauf quelques exceptions. Tu dois alors avoir les yeux partout et bien faire attention pour ne pas dépasser ton budget initial ! Tu es maintenant prévenu !

5/ Profiter tu feras !

Et s’il y a une chose qu’il ne faut absolument pas oublier c’est bien de profiter ! Car des endroits insolites aux USA il y en a et il serait dommage pour toi de ne pas en profiter ! Tu pars en stage pour une durée supérieure ou égale à 4 mois. Tu auras alors déjà la chance de visiter les villes avoisinantes dans un premier temps avant de te décider pour le grand road trip ! Et si tu ne le sais pas encore, ton visa j-1 te permet de rester plus longtemps sur le territoire Américain à la suite de ton stage. C’est ce que l’on appelle la Grace Period, soit la période qui équivaut aux 30 jours suivant la fin de ton stage (date de fin indiquée sur le visa J-1). A toi la Côte Ouest, le Grand Canyon, le Yosemite Park, les villes célèbres et uniques comme Las Vegas ! Et si tu es un fan de cinéma n’hésite pas non plus à visiter les villes de tournage de célèbres films Américains tu vas adorer ! N’hésite pas à te préparer un petit circuit avant ton départ pour t’organiser.

Tu souhaites vivre une expérience similaire ? Retrouve les témoignages d’étudiants qui nous ont fait confiance !

Ecrit par Constance Michel

Articles sur le même sujet

3 questions à se poser avant de prendre un logement aux Etats-Unis

Claire

Que faire en cas de perte de documents officiels pendant son stage ?

Claire

Comment préparer votre rendez-vous à l’ambassade des Etats-Unis ?

Claire