Image default

Comment rédiger sa lettre de motivation aux USA ?

Comment rédiger sa lettre de motivation aux USA ?
4.4 (88%) 5 votes

Ecrire une lettre de motivation aux USA est un exercice différent que pour un stage en France. Les attentes des directeurs américains ne sont pas les mêmes en matière de recrutement. Découvre les astuces pour taper facilement dans l’œil des recruteurs.

Un document de première importance

Vous le savez déjà très certainement : la lettre de motivation est un document très important. C’est l’étape incontournable d’une candidature pour la valoriser au mieux et accroître ses chances d’être recruté. La lettre doit montrer, comme son nom l’indique, votre motivation à travailler pour une entreprise en particulier. Beaucoup d’étudiants font l’erreur de ne rédiger qu’une seule lettre de motivation pour toutes leurs candidatures. C’est, à coup sûr, une erreur fondamentale à éviter. Elle est unique pour chacune des entreprises visées. En outre, la lettre doit être personnalisée et doit montrer à votre futur maître de stage que vous avez fait des recherches approfondies sur l’entreprise avant de postuler. En clair, il faut connaître son sujet !

Jusqu’ici, une lettre de motivation aux USA donne lieu aux mêmes objectifs qu’en France. Cependant, selon les pays étrangers, la forme du document peut varier. C’est le cas des Etats-Unis pour lesquels la lettre doit être la plus adaptée possible au pays de l’oncle Sam.

Les conseils pour rédiger une lettre de motivation aux USA

Aux Etats-Unis, la lettre de motivation s’appelle la “cover letter“. Celle-ci doit respecter une structure très précise qui se décompose en plusieurs paragraphes distincts. Il est primordial de s’en tenir à cette structure. Certains recruteurs ne prennent pas le temps de lire la lettre si la forme n’est pas appropriée. En outre, l’orthographe et la grammaire sont – vous vous en doutez – très importants. Votre lettre de motivation ne doit comporter aucune faute. Aidez-vous d’un américain natif ou d’un professeur d’anglais pour éviter les erreurs de traduction regrettables. Enfin, la typographie de la lettre doit rester classique. Comme en France, évitez les écritures en couleur ou les polices extravagantes.

Le premier paragraphe

Dès l’entame, le premier paragraphe doit tout de suite spécifier l’objectif de la présente lettre. Les Américains aiment aller droit au but. Par conséquent, vous devez parler de l’entreprise et de la fonction que vous souhaitez occuper en stage. Par la suite, vous pouvez exposer quelques-unes de vos qualités pour le poste convoité. N’hésitez pas à faire savoir si vous avez eu le contact grâce à une personne en particulier. Faire figurer le piston dans la lettre de motivation aux USA n’est pas une honte ou un tabou outre-Atlantique. Vous pouvez, tout à fait, faire jouer votre réseau afin de trouver un stage aux Etats-Unis.

Le second paragraphe

Dans le second paragraphe, il faudra parler davantage de vos compétences et de votre intérêt pour l’entreprise. Pour appuyer vos dires, vous pouvez citer des exemples précis qui montreront que votre expérience et vos connaissances sont légitimes pour postuler. Les team leaders et les recruteurs américains aiment parler de « success » ou de « achievement ». En clair, de réussites que vous avez connues durant votre parcours universitaire ou professionnel. En cas de manque d’expérience, axez votre candidature sur ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. Les chefs d’entreprise sont friands de connaître le projet professionnel. Mettez-vous à leur place : « pour quelle(s) raison(s) un étudiant français choisit une entreprise aux Etats-Unis ? ». C’est l’occasion d’évoquer votre envie de démarrer une carrière à l’international.

Le troisième paragraphe

Le troisième paragraphe est facultatif mais il peut vous permettre de donner plus de détails qui figurent sur votre CV, autrement appelé « resume » dans les pays anglophones. Cette expérience doit particulièrement être intéressante et pertinente pour le stage américain que vous convoitez. Il est inutile d’écrire ce paragraphe si vous n’avez pas plus de détails à donner. N’oubliez pas qu’une lettre de motivation doit être concise. De plus, il est impératif que la lettre de motivation aux USA ne devienne pas une répétition classique du CV. Misez sur une expérience de bénévolat ou sur votre côté globe-trotteur si vous avez parcouru différents pays.

Le quatrième paragraphe

Dans une ultime section, vous devez indiquer tous les documents joints à votre lettre de motivation. Il s’agit, en premier lieu, du CV mais également d’une lettre de recommandation ou des travaux réalisés à l’école ou en stage. C’est également dans cette partie conclusive que vous devez répéter votre intérêt pour le stage. Ne terminez pas votre paragraphe en attendant une réponse de la part du recruteur. Invitez-le plutôt à vous joindre et à montrer votre disponibilité en cas d’information complémentaire. Ne perdez pas de vue que le principal objectif de la lettre de motivation aux USA est d’obtenir un autre contact, par mail ou par téléphone. N’oubliez pas la formelle mais nécessaire formule de politesse débutant par “Sincerely…” ou “Kind regards…” avant d’apposer votre signature sur la lettre de motivation aux USA.

Pour aller plus loin…

Avant de vous lancer dans les candidatures, vous devez trouver l’opportunité de vos rêves. Pour cela, vous pouvez consulter les offres de stages de notre partenaire.

Pour finaliser votre stage aux Etats-Unis, vous n’êtes pas sans savoir qu’il vous faut obtenir votre visa J-1. Pour cela, vous pouvez faire appel à un organisme agréé par le Département d’Etat des Etats-Unis.

Si vous voulez comparer les différentes offres du marché, vous pouvez le faire à travers ce comparateur. Faîtes également le test gratuit pour savoir si vous êtes éligible au programme de visa J-1.

Articles sur le même sujet

5 conseils à suivre avant de partir en stage

Claire

5 choses à prendre avant de partir en stage aux Etats-Unis

Claire

Comment préparer votre rendez-vous à l’ambassade des Etats-Unis ?

Claire